meilleur épisode podcast - Réelles - Julia Faure - PODCASTZAP
novembre 4, 2018

REELLES – Julia Faure

PODCASTZAP
une sélection des meilleurs épisodes de podcasts

Si vous êtes un(e) adepte de la fast-fashion, cet épisode vous fera sans doute réfléchir à votre prochaine séance de shopping. Découvrez tous les enjeux et les impacts de l’industrie textile bon marché qui envahit nos magasins depuis une vingtaine d’années.

Lien vers l’épisode

L’invitée

Diplômée en Agronomie et en études de genre, Julia Faure est la cofondatrice de Loom, une marque de vêtements éthiques conçus pour durer. Ancienne de La Ruche qui dit Oui!, elle a participé à la création de divers projets de Slow Fashion dont la marque Denovembre. Son objectif : lutter contre l’obsolescence programmée de nos vêtements.

Pourquoi écouter cet épisode

Vous vous faites régulièrement des séances de shopping seul(e) ou avec vos enfants pour acheter des vêtements dans des grandes chaînes de vêtements qui renouvellent leur gamme tous les mois en proposant des articles à des prix imbattables, alors cet épisode est pour vous ! Nul doute que votre regard sur la fast-fashion risque de changer après avoir écouté la fondatrice de la marque Loom livrer un discours décapant sur les impacts dévastateurs du monde de la fringue à pas cher. Si vous êtes parent d’ados, je vous recommande d’écouter cet entretien en leur compagnie. Je vous promets une discussion particulièrement riche à l’issue de cet épisode.

Julia nous fait partager les constats qui l’ont amenée à lancer son projet de marque éthique. Plus qu’une promotion de sa marque, elle livre un véritable cri d’alarme sur les impacts environnementaux de l’industrie textile, sur les pratiques des grandes enseignes de fast-fashion et leurs tentatives de greenwashing. Bref un épisode pour méditer sur la surconsommation vestimentaire…

Bonne écoute

Verbatim

L’obsession de la qualité d’un vêtement n’est plus du tout présente dans l’industrie textile aujourd’hui.

Le polyester représente 60% des fibres textiles utilisées dans la mode. La part la plus importante de la pollution plastique dans les océans provient des micro plastiques contenus dans nos fringues rejetés lors des lavages en machine.

L’obsolescence programmée des vêtements va de pair avec l’obsolescence du désir des consommateurs. Le fait de renouveler les collections en permanence incite à les clients à penser que leur garde-robe est périmée.

Le cœur du problème c’est la surproduction. Plus tu produis, plus tu pollues.

Planter un arbre n’est pas un droit à polluer. Le cœur du problème de l’industrie textile est de ralentir la production et la surconsommation.

Si tu ne payes pas cher, c’est que quelqu’un paye pour toi ou que tu paieras par la suite. Les pauvres n’ont pas les moyens d’acheter bon marché car le problème de qualité fait que tu dois acheter pour renouveler ton bien. A long terme, cela leur coûte plus cher.

La mode pas chère est une illusion qui fait croire aux gens qu’ils peuvent consommer comme les gens les plus riches.

Les français jettent chaque année 11 kilos de vêtements.

Le Podcast

REELLES

Réelles est un podcast qui donne la parole aux acteurs de l’économie positive, c’est-à-dire tous ceux et toutes celles qui pensent que l’humain et la préservation des générations futures doivent être au cœur de nos préoccupations. Estelle Abbou interroge des entrepreneurs, des médecins, des intellectuels qui aident à réfléchir sur comment agir dans nos actes quotidiens pour éviter les dérives du monde moderne. C’est sans langue de bois, intéressant et instructif. On découvre souvent des personnalités passionnantes qui donnent envie de se bouger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Category

Uncategorized