PODCASTZAP : La French Touch - épisode 24 : la date au service de la planète
PODCASTZAP
une sélection des meilleurs épisodes de podcasts

Mesurer votre impact carbone à partir de votre ticket de caisse sera bientôt possible. Comment ? Grâce à l’expertise d’une start-up montée par un data scientist qui a développé une carte, electricymap, calculant en temps réel l’impact écologique de notre consommation électrique. Cet épisode illustre à merveille l’usage des technologies digitales sur la nécessaire transition énergétique dont tout le monde parle.

Lien vers l’épisode

Pourquoi écouter cet épisode de La French Touch

Si vous pensez devoir écouter un geek pendant 1h15 qui va vous abreuver de termes techniques et abscons, vous avez tout faux ! Olivier Corradi a un don pour vulgariser les activités hyper pointues de sa start-up Tomorrow, une energy tech qui met à disposition des particuliers et des entreprises des modèles de quantification de l’empreinte carbonne liée à notre consommation d’énergie. A travers un entretien bien mené par Gabriel Szanto, Olivier livre sa vision pour trouver des solutions au changement climatique et nous raconte la belle histoire d’electricitymap. Son ambition : devenir le système mondialement reconnu comme la référence pour la quantification carbone de l’électricité en temps réel.

Les réflexions de cet entrepreneur sur la transition énergétique sont passionnantes à écouter et ne sont pas du vent :). Les possibilités techniques évoquées sur les capacités à mesurer finement les impacts de nos faits et gestes vous laisseront peut-être songeur sur ce qu’il nous restera en matière de vie privée. En écoutant l’intérêt de ses travaux, on finit même par se demander pourquoi ces applications sont le fruit d’une start-up privée et ne font pas l’objet de subventions de la part de l’État. Mais que font donc le CNRS et la BPI ?

Bonne écoute

L’invité de l’épisode

Olivier Corradi est le fondateur de Tomorrow. D’origine franco-danoise, il vit au Danemark et est un data scientist aussi expert en machine learning. Il a travaillé chez IBM, Google et Snips.

Verbatim

80% de toute l’énergie consommée vient de carburants fossiles qui sont émetteurs de gaz à effet de serre. Les deux-tiers de l’électricité sont générés à partir du gaz et du charbon.

Electricitymap est une carte qui montre en temps réel d’où provient l’électricité que nous consommons en tant que citoyen : si je branche ma voiture électrique sur une prise de ma maison, je peux savoir de combien d’émission de gaz à effet de serre je suis responsable.

Nous avons 4000 visiteurs uniques par jour sur le site et la carte est disponible sur une application. C’est aujourd’hui utilisé dans les lycées et les collèges au Danemark et même dans des universités.

Les pays qui ont une électricité décarbonnée sont en vert, ceux qui en ont une moyenne sont en orange et ceux qui sont très sales (Allemagne, Pologne) sont en marron.

La population danoise s’implique fortement dans toutes les problématiques environnementales. Au Danemark, le bio est en place depuis 5 ans dans une très large majorité. Il est difficile de ne pas acheter bio. En revanche, les danois se déplacent énormément. Les émissions par personne sont donc plus fortes qu’en France alors que la prise de conscience du changement climatique est plus forte au Danemark. En France, on a des élites qui ont une solidité scientifique très poussée. On a des atouts qui font qu’on est plus efficace en matière d’impact énergétique (le nucléaire, le TGV)

Avec Electricitymap, on affiche les métriques sans rentrer dans le débat entre le nucléaire et les énergies renouvelables.

Le CO2 a des impacts qui durent sur plusieurs centaines d’années. Je vois cela comme une dette qu’on laisse à nos enfants et petits-enfants.

La planète n’est pas en danger, c’est notre mode de vie et à terme l’espèce humaine qui est menacée.

J’ai eu la chance de rencontrer Macron lors de son passage à Copenhague. Mais bon l’échange dure trente secondes, on se dit deux mots, donc ça ne sert à rien. Si tu veux avoir un impact, il faut une taxe carbonne très forte avec une très forte redistribution vers les plus démunis pour éviter le phénomène des gilets jaunes. Il faut un projet social global qui embarque tout le monde.

Depuis l’instauration de la taxe carbone, 3,8 milliards ont été collectés mais 3 milliards ont été consacrées au CICE…

Notre mission statement chez Tommorow : quantifier les choses et les rendre visuelles pour éclairer les consciences grâce à la technologie.

Il manquait un signal directeur pour implémenter une taxe carbone en se rendant compte concrètement des impacts. On a compris que la data serait une variable clé sur laquelle on avait un savoir-faire. Notre valeur ajoutée est de pouvoir gérer l’historique de toutes nos données et de mesurer les écarts entre la production et la consommation d’électricité.

La prochaine étape est de pouvoir individualiser l’electricitymap grâce à une application qui va par exemple calculer ton impact carbone quand tu fais tes courses à partir d’un lien avec le ticket de caisses.

Si tu veux faire quelque chose contre le changement climatique : évite de prendre l’avion car sur une distance équivalente, il existe un facteur X10 en termes d’impact.

Notre application fournit par essence des mauvaises nouvelles. Il faut qu’on puisse raconter aux gens une bonne histoire en leur donnant les moyens de faire mieux. On veut aider les particuliers à inciter leur employeur à compenser et augmenter l’impact de leur programme RSE. L’approche bottom-up favorise le changement des comportements.

La problématique de l’électricité vis-à-vis du changement climatique, tout le monde s’en fout aujourd’hui. L’intérêt, c’est de rendre cela sexy pour éveiller les consciences chez les consommateurs.

On veut devenir le système mondialement reconnu comme la référence pour la quantification carbone de l’électricité en temps réel.

Dans l’évolution des espèces, il y a toujours eu une limite atteinte. Celui qui survit est celui qui est capable d’être en symbiose avec son environnement. Observer les phénomènes de la nature m’a inspiré pour imaginer la société du futur en quantifiant nos limites et en les rendant disponibles.

Ce qui est problématique c’est qu’on mette zéro coût à toutes les ressources qu’on prenne. Le pêcheur qui prend le poisson ne paye rien. C’est la même chose avec le carbone : il y a une externalité qu’il faut quantifier pour y appliquer une taxe.

Il y a plein de technologies digitales qui ne servent à rien : Instagram ne va pas régler le problème du changement climatique. Ce n’est pourtant pas impossible que ces réseaux puissent générer un mouvement global qui permette aux gens de prendre conscience et de mettre un énorme coup de poing dans le système.

Le Podcast La French Touch

La French Touch est l’un des nombreux podcasts de l’univers de la tech axé sur le produit et le design. Gabriel Szanto interroge des gens de l’écosystème français spécialistes dans ce domaine qui ont su s’y frayer un chemin. A travers les témoignages des invités passés dans de prestigieuses entreprises comme Apple, Google, Criteo ou de plus modestes, on apprend une multitude d’informations sur cet univers assez pointu. Tous ceux qui rêvent de travailler dans une start-up digitale devraient écouter ce podcast pour mieux comprendre les défis et les challenges offerts dans ces entreprises.

Join the conversation! 1 Comment

  1. Can you inform me what system are you using on this website?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Category

Uncategorized