PODCASTZAP : En éclaireur - Séoul
février 6, 2019

En éclaireur #7

PODCASTZAP
une sélection des meilleurs épisodes de podcasts

Un gros joufflu à lunettes noires ayant fait danser la planète avec son Gangnam style. Est-ce la seule image que vous ayez de la Corée du sud ? Samsung, LG, Hyundai. OK, c’est mieux. Si on vous propose un job à Séoul demain, vous hésiterez peut-être à dire non après avoir écouté Dominique ayant travaillé 4 ans sur place. Un témoignage éclairant sur la culture de ce pays méconnu.

Lien vers l’épisode

Pourquoi écouter cet épisode de En Éclaireur

Dominique est parti vivre en Corée du Sud avec femmes et enfants avec un contrat pour Samsung. Ce conglomérat représente 20% du PNB national et jouit d’un statut à part dans ce pays. Il en est revenu avec une vision enthousiaste évoquée pendant cinquante minutes à travers ce podcast. Son témoignage, truffé d’anecdotes sur la vie d’expatrié à Séoul, permet de comprendre les rouages de la société coréenne. Ce peuple isolé pendant 600 ans possède une mentalité assez particulière à appréhender pour nous autres les occidentaux. Seuls ceux possédant le Nunchi, cette aptitude à sentir les codes, seront aptes à réussir.

Quoi d’autre ? Travailler comme un dingue, obéir sans poser de questions et tout faire pour son boss sans jamais lui faire perdre la face permettent de faire une brillante carrière. Les problèmes relationnels ne se règlent jamais en direct mais avec des intermédiaires et uniquement avec deux grammes d’alcool dans le sang. Quant à Madame, elle est priée d’arrêter son job une fois enceinte pour se consacrer à la réussite de sa progéniture.

Le modèle coréen ancré sur un confucianisme, unique en son genre comme l’explique si bien Dominique, a permis à ce pays de de s’élever au même rang que la France. Casser le modèle industriel de plus en plus mis à mal par la Chine pour aller vers une société laissant place à plus de créativité sera le prochain défi de ce pays. Combien de temps mettront-ils pour y arriver ? Là est la question mais Dominique est certain qu’ils y réussiront. Après tout, ils possèdent bien le plus grand groupe de boulangerie au monde. Please understand ! C’est comme ça !. Enfin peut-être plus pour très longtemps.

Bonne écoute

Verbatim

En Corée, il est impossible de changer une virgule au menu. Les immeubles ressemblent à des barres HLM avec du monde, des restaurants et des cafés partout.

Séoul est une ville en trois dimensions. Quand on te donne une adresse pour un café, celui-ci peut être en sous-sol ou au troisième ou au dixième étage.

Le plus grand groupe de boulangerie au monde est coréen : c’est Paris Baguette. Ils adorent les boulangeries.

Les coréens sont curieux et ouverts. Tout marche par mode. Si tu trouves une niche, ça peut cartonner et le buzz peut monter très vite.

Le café est une institution à Séoul car on n’invite pas les gens chez soi.

Quand les coréens ont l’opportunité de partir à l’étranger, ils n’hésitent pas car ça leur paraît des vacances.

Les coréens posent toujours des questions alambiquées. Ils ont une vision du monde très claire avec un modèle très hiérarchique où il ne faut pas perdre la face. La notion forces/faiblesses est trop précise. Ils manient le billard à 5 bandes et diluent toujours leurs questions.

Le Nunchi est l’aptitude à lire une situation et sentir les choses pour dire une phrase au bon moment. C’est du bon sens plaqué au contexte de la Corée.

La Corée, c’est le modèle du confucianisme à l’extrême. C’est une séparation totale de l’homme et de la femme, un respect absolu pour la hiérarchie. On doit tout à son boss et en échange ce dernier s’occupe de toi.

Quand un boss écrit, je dois lui répondre en deux minutes pour lui montrer mon respect. Ce n’est pas la performance mais la soumission qui compte.

Samsung, c’est le Graal social en Corée. Il n’existe nulle part ailleurs dans le monde une société avec un tel statut dans un pays. En rentrant chez Samsung, tu dois soumission mais Samsung sera toujours là pour toi.

Les chaebol sont les grands conglomérats comme Samsung, LG ou Hyundai. Les jeunes coréens considèrent le modèle chaebol comme un modèle réactionnaire et ont de plus en plus de mal avec ce modèle.

Le CA du Samsung c’est 20% du PNB de la Corée. Quand Samsung éternue, la Corée attrape un très gros rhume. Ils font 12 à 15 milliards de profits par trimestre !

50% de ta performance est liée au fait que tu aides ton boss à briller et à ton respect du modèle.

Mécanisme de feedback : si tu as fait quelque chose de mal dans une réunion. Ton boss va parler à un junior coréen au même niveau que toi. Ce dernier va t’inviter à un barbecue où tu vas boire comme un trou jusqu’à être saoul. Et là, il te dira ce que le boss n’a pas aimé dans ton attitude. C’est à toi de résoudre la situation.

Le body langage en Corée est hyper important. Ceux qui réussissent comprennent et s’adaptent.

Les coréens sont beaucoup dans l’émotion et le tactile mais à la condition d’être saouls. L’alcool est une soupape et un exutoire social.

Le Podcast En Éclaireur

En Éclaireur le podcast recueille des témoignages de français partis vivre en dehors de l’hexagone. Elle-même expatriée en Asie, Emanuelle Coulon prend plaisir à partager les expériences de ses invités. On ressort souvent avec une meilleure vision du pays évoqué à chaque épisode grâce aux anecdotes et aux conseils donnés. Un podcast utile pour celles et ceux qui ont la bougeotte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Category

Uncategorized